Au salon de la robotique - Kevin Sikes

Mon blogue

Au salon de la robotique

Au salon de la robotique - Kevin Sikes

Fan de technologie, je me rends au salon de la robotique. C'est une manifestation biennale, qui regroupe les meilleures entreprises technologiques, s’activant dans la fabrication de robots et d'humanoïdes. Je suis tombée par hasard sur ces inventions. Lors d’un de mes voyages long courrier, il y a de cela six ans, j'étais assise à côté d’un ingénieur japonais. Il travaillait à l’époque pour une des plus grandes firmes dans le développement de la robotique.

Je n'ai pas senti le voyage, tellement il m'a fasciné par ses explications sur son travail au quotidien. Depuis lors, c’est un domaine auquel je m’intéresse lors de mes loisirs. En peu de temps, je suis devenue un mordu de robotique. À chaque fois que l’occasion  se présente, je ne manque pas d’aller visiter foires  et expositions réservées à ces machines si étonnantes.

Alors, pas question de manquer un salon qui se tient ma ville. Pour des raisons professionnelles, j’avais raté l’édition d’il y a deux ans. Cette année, on peut dire que j’ai pris mes dispositions pour assister à cet évènement. Je tiens absolument à voir les derniers modèles humanoïdes en provenance du Japon. Ce pays s’est très tôt spécialisé dans la recherche sur la robotique. Là-bas, la passion pour la robotique et les humanoïdes atteint des proportions inégalées.

Je suis attentivement les progrès dans ce domaine grâce à quelques revues et sites Internet spécialisés. Dernièrement, sont apparus des humanoïdes avec un niveau d’autonomie effarant, capable de tenir des discours et d’échanger des propos. Certes, leur vocabulaire est encore limité, mais le simple fait qu’ils puissent parler et interagir avec des hommes apporte une nouvelle dimension à cette science.

Je dois être parmi les premiers sur place. Je suis arrivée une bonne heure avant l’ouverture des portes du salon. Sur place, j’ai trouvé des fans comme moi, pressés de voir ce que le salon du robot de cette année, a de bien à nous proposer. Je m’abrite sous un auvent en attendant l’ouverture.

Les portes s’ouvrent pile à l’heure et la grande masse de visiteurs se ruent dans les allées du salon. Les exposants se tiennent devant leurs stands, dans l’attente des visiteurs. Des exposants de nombreux pays sont présents. Certains sont bien connus, d’autres profitent de ce salon pour se faire connaître à la face du monde.

Comme un enfant dans un magasin de jouets, je vais de stand en stand, les yeux en extase.