La voiture électrique - Kevin Sikes

Mon blogue

La voiture électrique

La voiture électrique - Kevin Sikes

J’avais un ami qui m’avait vanté sa voiture électrique. Depuis qu’il conduisait ce véhicule, il n’avait presque aucun ravitaillement à faire à la pompe à essence, ce qui lui faisait de grandes économies. Il avait choisi une marque prestigieuse d’automobile. Les essais, qu’il avait lus dans la presse spécialisée et qu’il avait vus sur de petits films à la télévision, ou sur Internet, l’avaient convaincu qu’il devait prendre ce type de voitures. Sa puissance de plus de cent chevaux, en faisait une sportive, ce que je n’aurais pas crû possible pour les véhicules roulant avec cette énergie. Évidemment, elle avait un bilan carbone tout à fait acceptable. Mixte, elle pouvait fonctionner sur le mode « essence » ou le mode « électricité ». Pouvant contenir cinq passagers, elle était idéale pour sa famille. Il pouvait partir en vacances avec ce véhicule et s’en servir pour aller à son travail.

J’avais déjà envisagé cette possibilité d’achat. Je n’étais pas toujours satisfait de ce que je consommais comme essence. Je savais que cette dépense d’énergie fossile avait un coût non-négligeable pour la planète. Cette prise de conscience m’avait conduit à regarder de plus près les offres sur le marché actuellement. Les prix des utilitaires, des fourgons, des coupés, avaient baissé. J’avais effectué une soumission en ligne pour évaluer le coût de mon assurance pour cette automobile. Personnellement, j’avais une préférence pour les berlines de luxe, et je vis exactement ce que je souhaitais. Il ne me restait plus qu’à convaincre ma conjointe. Elle avait un rendez-vous chez un spécialiste pour sa couperose, et quand elle fut rentrée, je lui montrais le modèle que j’avais vu. Elle fut étonnée des performances de ce véhicule.

Il existait même un modèle avec sept places qui la tentait. Nous avions deux enfants, mais nous comptions avoir peut-être un troisième. Nous voulions une grande automobile, car nous emmenions avec nous mes parents en vacances, la plupart du temps. Ils sont âgés et mon père ne souhaite plus prendre le volant pour se déplacer aussi loin. Quant à ma mère, elle n’a jamais voulu passer le permis de conduire. Mon père l’avait conduite pendant toute sa vie, car elle était réfractaire à cette forme de progrès, dont, pourtant, elle ne pouvait pas se passer. Je pris encore quelques renseignements, et je proposais à ma femme d’aller essayer ce qui serait peut-être notre prochaine voiture ; le samedi suivant, nous avons fait quelques essais, et nous l’avons achetée.