Régler les chicanes de clôtures efficacement - Kevin Sikes

Mon blogue

Régler les chicanes de clôtures efficacement

Régler les chicanes de clôtures efficacement - Kevin Sikes

L’an dernier, nous avons eu une très grosse chicane de voisins. En effet, mon voisin d’en arrière se trouve à être sur un terrain surélevé par rapport au nôtre, et il s’est creusé un joli petit étang artificiel. Résultat : à chaque averse importante et surtout au printemps, nous nous retrouvons avec une accumulation d’eau non voulue sur notre terrain, et cela fait beaucoup de dommage. Nous lui avons même proposé de participer financièrement à l’installation d’un système de drainage pour que la situation cesse de se produire, mais il continue de prétendre que ce n’est pas de sa responsabilité, et que la météo est hors de son contrôle…

En fait, nous étions dans notre droit, et même que nous n’avions aucunement besoin de contribuer à la solution, puisque selon la Loi, j’ai vérifié, un propriétaire se doit de s’assurer que le terrain d’un voisin ne soit pas endommagé, par ce que l’on appelle « les eaux de surface »

Dans des situations comme celle-ci, il importe de rester calme et de ne pas faire lever la poussière inutilement, car il s’agit tout de même de votre voisin, vous allez donc devoir continuer à l’endurer un petit bout de temps !  La première chose à faire, est de tenter d’expliquer clairement le problème à la personne concernée, les conséquences de ce problème et de proposer des solutions. Par exemple, ma mère avait un voisin qui sortait ses poubelles trois ou quatre jours avant le jour prévu de ramassage. Conséquences : cela puait, les animaux venaient gruger les sacs et les déchets s’éparpillaient tout le long de la rue. Elle lui a proposé de s’acheter un gros bac hermétique qu’il pourrait laisser près de sa porte, et y déposer à mesure ses sacs de déchets jusqu’au jour du ramassage. Elle lui a même amené une circulaire montrant un bac en spécial cette semaine-là ! Par contre, ma mère a été plus chanceuse que moi, ayant un voisin plus compréhensif qui a suivi ses conseils.

Si tout comme moi, votre voisin est plutôt du type « bouché », vous devrez procéder avec les grands moyens. Cela ne veut pas dire d’aller faire du piquetage devant sa porte, ou de laisser votre chien faire ses besoins sur son terrain ! Cela envenimerait les choses et pourrait rapidement dégénérer. Pour ma part, j’y suis allé légalement. J’ai d’abord fait parvenir une lettre enregistrée expliquant le problème encouru, et demandant une action immédiate, sous peine de poursuite. Au départ, c’est pour faire peur, mais si la personne ne réagit pas, vous aurez la preuve écrite que vous lui avez fait part du problème. Si aucune action n’est prise, vous pourrez toujours vous référer à l’administration de votre ville, et selon leurs directives, recourir aux conseils d’un avocat.