Valoriser nos biens - Kevin Sikes

Mon blogue

Valoriser nos biens

Valoriser nos biens - Kevin Sikes

À la mort de grand-père, il y a douze ans de cela, ses enfants ont hérité de tous ses biens. Un patrimoine très riche, car il faut dire que notre grand-père était un très bon homme d’affaires, et il a su amasser de nombreuses richesses. Il s’était fait un nom dans tout le pays. Actuellement, étant donné que ses enfants se font également vieux et qu’eux aussi ont su développer leur héritage, ils nous ont appelés, les petits-fils et secondes générations de la lignée de grand-père. Toute la famille s’était donc réunie à l’occasion d’un weekend dans la grande demeure familiale, où habitaient jadis, les grands-parents, et où nos parents avaient vécus leurs enfances. Actuellement, presque tous les petits enfants de grand-père ont leur propre famille et chacun a trouvé des occupations qui lui sont propres, sans être rattaché au business familial. C’est justement par rapport à ce constat que les parents, les 4 enfants de grand-père ont appelé à cette réunion d’urgence de deux jours. L’objectif en était, une meilleure gestion du patrimoine laissé par nos grands-parents et la valorisation des biens. En présence d’un notaire, durant cette réunion les parents ont décidé qu’ils feront leur testament de leur vivant et en notre présence.  Ceci afin que chacun de nous ait conscience de la valeur des biens que nos ainés ont laissés. La réunion a commencé par une question : « Est-ce que tout le monde connaît l’étendue des biens que nous disposons dans la ville ? Et dans la région ? » Malheureusement, force a été de constater que même pas deux des petits-enfants connaissaient la réponse. C’est là que mon oncle, l’aîné de la famille, a pris une carte de la région et a exposé à toute la famille les différents lieux où était installé des concessions s’étendant sur des hectares, non exploités, et des terres, qui faisaient autrefois, la fierté de la famille et qu’actuellement, la plupart sont à l’abandon. Ainsi, l’oncle à tracer les différents héritages de chacun des parents où il a lancé par la suite : « Cela est à vous maintenant ! À vous de les valoriser et de les fructifier ! Nous, nous avons fait notre temps. » Il est vrai qu’on ne connaissait que les entreprises laissées par grand-père et gérées actuellement par les parents, mais à voir l’étendue de ce patrimoine, il faut dire qu’on avait du travail à faire. Ainsi, dans l’héritage de papa et maman, ma femme et moi, avions décidés de prendre en charge la gestion et la revalorisation d’une terre située non loin de notre résidence. Cela nous fera une activité en plus et nous permettra d’investir sur une culture en plein essor.